15 mots rares anglais que vous n’avez jamais entendus

15 mots rares anglais que vous n’avez jamais entendus

Par Lingoda Team
Mis à jour le 07.04.2022

Outre les règles de grammaire compliquées, apprendre l’anglais peut devenir encore plus difficile en raison du vocabulaire, dont le sens est parfois questionnable. En effet, si l’on peut tomber sur des mots de vocabulaire qui ont l’air de n’avoir aucun sens, d’autres sont utilisés si rarement que l’on se demande s’ils existent vraiment ! Étendre son vocabulaire est un travail de tous les jours, si bien qu’il arrive même à des anglophones natifs de tomber sur des mots qu’ils n’ont jamais entendus auparavant. Nous avons donc préparé pour vous une liste de 15 mots rares en anglais que vous n’avez probablement jamais entendus auparavant, accompagnés d’une brève explication qui vous aidera à saisir leur signification et la manière dont les utiliser.

Démarrez votre essai gratuit


1. Aa

Premier mot rare anglais que l’on retrouve dans le dictionnaire, aa est un nom utilisé pour décrire une roche volcanique. Il réfère plus spécifiquement à « un bloc de lave à la surface rugueuse », et est un mot d’origine hawaïenne. Rarement utilisé dans une conversation de tous les jours, aa est plus fréquemment employé par des géologues.

Exemple :

“The man observed some aa lava flowing down the side of the volcano.”

« L’homme a remarqué de la lave aa coulant de ce côté du volcan. »

2. Bumfuzzle

Utilisé comme un moyen de dire « confus » ou « perplexe », ce mot à la consonance pour le moins étrange tiendrait son origine du mot dumbfound (abasourdi). Selon Merriam-Webster, la deuxième partie de ce mot a été légèrement modifiée dans un premier lieu de manière à donner le mot dumbfuzzle, avant que la deuxième partie ne soit également modifiée. Il est cependant extrêmement rare de l’entendre.

Exemple :

“The football team’s manager set out to bumfuzzle the opposition.”

« Le responsable de l’équipe de football a conçu un plan pour désorienter l’équipe adverse. »

3. Cryptozoology

La Cryptozoology est l’étude des animaux dont l’existence n’a pas encore été prouvée, tels que Big Foot ou le Monstre du Loch Ness. L’origine de ce mot est grecque : le mot crypto vient du grec kryptos (caché) et zoology signifie en grec ancien « l’étude des animaux ».

Exemple :

“Jill became interested in cryptozoology after watching a documentary about Big Foot sightings.”

« Jill s’est prise d’un intérêt soudain pour la cryptozoologie après avoir regardé un documentaire sur Big Foot. »

4. Dollop

Ce mot rare anglais est souvent utilisé pour parler de types de nourriture tels que de la glace ou la confiture. Il fait référence à une masse qui n’a pas de forme particulière et, dans le contexte culinaire, correspond à un aliment que l’on ajoute à un plat sans en mesurer la quantité ou le placer de manière particulière. Il peut donc être utilisé à la place des mots lump » (bloc) ou blob (goutte).

Exemple:

“My favorite dessert is chocolate cake with a dollop of ice cream on the side.”

« Mon dessert préféré est le gâteau au chocolat avec de la glace sur le côté. »

5. Gobbledygook

Remontant aux Etats-Unis des années 1940, l’origine de ce mot viendrait du « gobble », qui est le cri du dindon. Il fait référence à une parole ou une phrase qui est difficile à comprendre, et est souvent utilisé pour définir un jargon technique. Le synonyme de ce mot pourrait être gibberish (charabia).

Exemple :

“I tried to read the report, but it was full of gobbledygook.”

« J’ai essayé de lire ce rapport, mais c’était plein de charabia. »


6. Hodgepodge

À l’origine, le mot hodgepodge viendrait d’Amérique du Nord et serait une variante du mot anglais hotchpotch (mélange). Il serait donc logiquement utilisé pour faire référence à une mixture de différentes choses. Cependant, la plupart du temps, il est utilisé pour décrire quelque chose de confus, de hasardeux, ou de désordonné.

Exemple :

“Katie did well to make such a delicious meal out of the hodgepodge of ingredients she had left over.”

« Katie a réussi à faire un bon repas en mélangeant les ingrédients qu’il restait dans son placard. »

7. Hullabaloo

Le mot Hullabaloo est utilisé pour désigner une situation bruyante ou un vacarme. Littéralement, il désigne une situation gênante, dans laquelle on se sent agressé, dérangé. Ce mot était très utilisé au milieu du 18ᵉ siècle et son origine viendrait en partie du mot baloo utilisé par les écossais pour parler d’une berceuse.

Exemple :

“The man could not concentrate on his work due to the hullabaloo going on outside.”

« Il n’arrivait pas à se concentrer sur son travail à cause du vacarme extérieur. »

Démarrez votre essai gratuit

8. Kakorrhaphiophobia

Comme le suggère le suffixe phobia (phobie), le mot Kakorrhaphiophobia décrit une peur. En effet, il réfère à ce que l’on appelle la peur de l’échec, plus particulièrement pour décrire sa forme la plus irrationnelle, intense ou anormale. Heureusement, ce mot n’est que très peu utilisé, car il est sûrement le mot de vocabulaire anglais le plus compliqué à épeler !

Exemple :

“The rugby team’s natural talent and collective kakorrhaphiophobia helped them to a lengthy undefeated streak.”

« Le talent naturel mais également la peur de l’échec collective que l’on ressent dans cette équipe de rugby les a menés vers une longue série de victoires. »

9. Nincompoop

Le mot Nincompoop est utilisé pour parler de manière comique d’une personne que l’on juge incompétente ou stupide. Ce terme est utilisé depuis le 17ᵉ siècle et a été très à la mode dans les années 1950/1960. Ses origines restent incertaines, même si l’on dit que c’est un dérivé du latin non compos mentis (peu sain d’esprit)

Exemple :

“I always thought John was a bit of a nincompoop, but this latest episode confirms it.”

« J’ai toujours pensé que John était un peu incompétent, mais ce dernier épisode le confirme ! »

10. Poppycock

La logique voudrait que le mot poppycock ait un lien soit avec les coquelicots, soit avec les coqs. La logique n’ayant pas toujours sa place en vocabulaire, ce terme est un mot informel pouvant se traduire par « absurde ». Et même s’il sonne très British, il a été utilisé pour la première fois aux États-Unis au 19ᵉ siècle et découle du mot néerlandais pappekak (selles liquides).

Exemple :

“Honestly, I’ve never heard such poppycock in all my life.”

« Sérieusement, je n’ai jamais entendu de choses aussi absurdes de toute ma vie. »

11. Shenanigans

D’origine inconnue, même si l’on sait qu’il date du 19ᵉ siècle, le mot shenanigans peut faire référence au mot anglais mischief (bêtises) mais correspondra plutôt à ce que l’on appellerait en français des manigances. Dans la plupart des cas, ce mot sera utilisé dans des situations comiques, étranges ou inhabituelles.

Exemple :

“The politician has been accused of a whole host of financial shenanigans and may face a criminal trial.”

« Ce politicien a été accusé d’une bonne série de manigances politiques et va peut être devoir passer devant un tribunal. »

12. Taradiddle

Même si les origines du mot taradiddle sont inconnues, on sait qu’il peut être utilisé soit pour parler d’un petit mensonge ou de quelque chose qui n’a pas de sens. Il a été utilisé durant des centaines d’années, notamment au 18ᵉ siècle, et est revenu au goût du jour lorsque l’auteur J. K. Rowling l’a utilisé dans le roman Harry Potter et l’Ordre du Phénix.

Exemple :

“Why would you tell me such a silly taradiddle at a time like this?”

« Pourquoi me raconterait-il de telles sottises à une heure pareille ? »

13. Wabbit

À ne pas confondre avec le mot rabbit (lapin), wabbit est un adjectif d’origine écossaise, d’ailleurs toujours principalement utilisé dans le jargon écossais. On l’utilisera pour remplacer les mots exhausted (épuisé), tired (fatigué) ou worn out (usé) pour traduire la fatigue, mais peut également être utilisé lorsqu’une personne ne se sent pas très bien.

Exemple:

“After finishing his 12-hour shift at work, Gary felt wabbit and decided to go to bed.”

« Après sa journée de travail de 12 heures, Gaby se sentait épuisé et a décidé d’aller se coucher. »


14. Widdershins

L’expression widdershins est utilisée pour décrire une chose qui va dans le sens inverse des aiguilles d’une montre ou, de manière plus générale, qui ne fonctionne pas de manière habituelle. Il peut également signifier qu’une personne est gauche, ou qu’elle ne fait pas bien une chose. Ce terme tient son origine du mot allemand widersinnig qui se traduit littéralement par « absurde ».

Exemple :

“In order to open the jam jar, you must twist the lid widdershins.”

« Pour ouvrir le pot de confiture, il faut tourner le couvercle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. »


15. Xertz

À retenir pour votre prochaine partie de Scrabble, le mot xertz est un verbe aux origines inconnues, mais très sûrement dérivé d’un terme d’argot similaire. En effet, prononcé zerts, il se traduira par le verbe « engloutir », ou « avaler de manière rapide ». Dans la plupart des cas, il sera utilisé pour parler de boisson, pour désigner quelqu’un qui a « la descente facile », mais également pour parler d’une personne qui a beaucoup d’appétit.

Exemple :

“As soon as I finished the half marathon I needed to xertz a bottle of water.”

« Une fois que j’ai eu fini le semi-marathon, il a fallu que je vide une bouteille d’eau entière. »


Démarrez votre essai gratuit

Articles similaires