Bae ou Bärchen ? Les meilleurs surnoms affectueux en anglais et en allemand

par Lingoda Team
July 06, 2020
Les surnoms affectueux que nous utilisons pour les personnes qu’on aime. Ils sont drôles et inconscients et il y en a habituellement plusieurs qui sont courants dans toutes les langues. Découvrez les meilleurs surnoms affectueux en anglais et en allemand pour votre partenaire. 

Chéri, tu m’as manqué !

Pris au pied de la lettre, les surnoms affectueux sont souvent ridicules, mais c’est une fenêtre sur le monde de l’autre quand vous entendez le petit nom doux, intime, qu’il donne à quelqu’un. Toutefois, choisissez bien votre moment, vous recevrez de drôles de regards si vous appelez votre barista « mon petit chou ».

Surnoms affectueux en anglais : la douceur anglaise

En anglais, il y a beaucoup de variantes de sweet (doux): sweetheart, sweetie, sweetness, sweetcheeks. Il n’est pas rare non plus d’utiliser la thématique du bébé (baby) avec votre partenaire amoureux : baby (bébé), babycakes (bébé gâteau), babe (abréviation de bébé), bae (abréviation de bébé). Tous ces noms peuvent aussi être utilisés peu importe le genre. Référer à la beauté de votre partenaire amoureux est une bonne chose: beautiful (beauté), cutie (mignon), cutie pie (gâteau mignon), handsome (séduisant).

La nourriture apparaît  souvent quelle que soit la langue et, en anglais, pie (tarte) revient dans cutie pie, sweetie pie, honey pie, et même pudding pie. En ce qui concerne la douceur ou le sucré, sugar (sucre) et honey (miel) n’ont pas besoin d’explication. En Angleterre, ils semblent aimer les oiseaux car la personne aimée est souvent appelée hen (poule) ou duck (canard). Et bien sûr, appeler quelqu’un love (amour) est assez descriptif.

Surnoms affectueux en allemand

En allemand, tout tourne autour d’animaux mignons. Maus (souris) et Hase (lapin) sont tous deux des surnoms affectueux pour cette personne spéciale, mais ça devient plus étrange avec Schnecke (escargot) qui est surtout utilisé en référence aux femmes.

Les Allemands ont tendance à rajouter –chen à pratiquement n’importe quoi pour signifier que c’est petit et mignon – et ça marche bien pour des noms d’animaux comme Mauschen (petite souris) et Bärchen (petit ours). Ajouter un « i » à la fin, comme dans Hasi ou Mausi est une autre façon de faire si la terminaison –chen n’est pas encore acquise.

Bien sûr, la douceur est aussi populaire avec Süße ou Süßer ou encore Süßling. Schatz (trésor) et Liebling (préféré ou chéri) agrémentent les conversations allemandes entre couples. Les oiseaux apparaissent en allemand aussi avec Spatze (moineau). L’allemand ne serait pas l’allemand sans ses impressionnants noms composés et le populaire Mausbär (littéralement ours-souris) ainsi que le naturellement moins populaire Hönigkuchenpferd (littéralement cheval gâteau au miel) ne nous déçoivent pas. Non, ces deux derniers ne sont pas inventés, c’est juré.

Des similitudes entre le français et l’allemand

Le français suit un schéma similaire avec « mon trésor » et « mon chéri »/« ma chérie ». Il est intéressant de noter que le possessif « mon »/« ma » accompagne fréquemment tous ces surnoms affectueux en français, mais que ce n’est pas nécessairement le cas en allemand ou en anglais.

Comme en allemand, vous pouvez ajouter –et ou –ette à quelque chose pour le rendre petit et mignon; par exemple, « ma chouette » (ma petite pâtisserie, littéralement). Vous pouvez aussi ajouter petit(e) devant le nom pour accomplir la même chose. « Mon petit chou » est une expression courante et je me souviens que mes enseignants m’appelaient comme ça quand j’étais à l’école !

Les oiseaux… en français ?

Bien sûr, les Français utilisent beaucoup les oiseaux aussi avec « mon canard », « mon poulet », « mon poussin » et « ma caille ». Il y a quelques noms en français pour lesquels il n’y a pas vraiment de traduction, comme « doudou » et « lolotte », mais ils sont agréables à prononcer d’une voix douce alors ça marche !

Dans le même département, il y a « ma puce » qui est généralement utilisé pour référer à une femme. Bien sûr, il y a le passe-partout « mamour », contraction raccourcie de « mon amour », et « mon cœur ». Tendre l’oreille à la recherche de drôles de surnoms affectueux est l’une de mes activités favorites pour en apprendre plus sur une langue. Essayez d’en attraper un dans son milieu naturel !

Voulez-vous en apprendre davantage sur les surnoms affectueux et les complexités de l’anglais, du français et de l’allemand ? Alors inscrivez-vous pour apprendre avec Lingoda. Vous pouvez choisir parmi une sélection de cours et d’options convenant  à vos horaires.

Choisissez votre langue et complétez votre test de placement gratuitement

Anglais

Allemand

Français

Espagnol

Prêt à apprendre avec Lingoda ?

Personnalisez votre expérience d’apprentissage et parlez rapidement avec aisance.