Pain au chocolat ou chocolatine ?
par Clarisse Girod-Garufi
October 02, 2019

Pain au chocolat ou chocolatine ? Il est temps d’apprendre la différence pour vos prochaines vacances en France.

Vous avez sûrement, même en tant que touristes, entendu parler de cette célèbre viennoiserie au chocolat. Elle a servi de goûter à tous les écoliers français pendant des années, et même les adultes en raffolent. Mais alors, en quoi consiste ce débat qui a prit les réseaux sociaux d’assaut ?  

La France et son amour pour la nourriture.

Un des plus grands clichés sur la France est la nourriture et l’amour que les Français y portent. Les viennoiseries sont un énorme élément culturel qui fait la pub de la France à l’étranger. C’est aussi pour ces raisons que le débat pain au chocolat VS chocolatine a pris autant d’ampleur.

En France, il a eut autant d’importance et d’impact que le débat Iphone VS Android. C’est dire comme les Français y sont attachés !

Delicious and typical french pain au chocolat

Mais alors, quelle est la différence ? 

Et bien, il n’y en a aucune ! Les deux noms désignent la même viennoiserie : une délicieuse pâte à croissant fourrée avec deux barres de chocolat noir, que l’on achète généralement aux alentours de 1€. Plutôt simple non ? 

Pas vraiment. L’appellation de cette délicieuse spécialité change selon les régions de France dans lesquelles vous l’achetez. C’est là que le débat s’installe : entre pain au chocolat et chocolatine, quel est le réel nom à employer ? 

Pain au chocolat ou chocolatine ?

Chocolatine est généralement employé dans le sud-est de la France. Pain au chocolat est quand à lui plus populaire pour tout le reste. Techniquement, aucun des deux n’est faux, puisqu’ils désignent la même chose. Mais les réseaux sociaux et les memes se sont joints à la partie, creusant un fossé entre les opinions des Français. 

Les avis sont très tranchés et les Français n’hésitent pas à s’exprimer sur le sujet. Un site internet officiel a même été créé afin de voter pour l’un ou l’autre. Les Bordelais n’hésitent pas à afficher leur boycott du pain au chocolat : il n’est pas rare de trouver des chocolatines à 1€ à côté des pains aux chocolat à 1,50€. Dans la même boulangerie.

Les Français sont très fiers de cette viennoiserie connue dans le monde entier. Le nom qu’on lui donne est donc aussi devenu une question de fierté et de tradition régionale. Même les grands chefs se sont prononcés sur le sujet.

Les sondages sont cependant assez clairs : 84% des Français utilise le nom pain au chocolat. Les 16% restants sont majoritairement des Français du sud-est. La minorité assez flagrante de la chocolatine n’a pas aidé le débat. La guerre était déclarée entre le clan chocolatine et le clan pain au chocolat.

Qu’en dit l’Histoire ? 

D’un point de vue historique, la chocolatine l’emporterait. Beaucoup se sont penchés sur le sujet. Les recherches remontent à l’importation de la viennoiserie par August Zang au 19e siècle, à l’époque appelée schokoladencroissant.

L’évolution de l’allemand et les années modifiant la prononciation, chocolatine est le terme qui en est ressorti. 

Pain au chocolat

Et dans le reste du monde ? 

Le débat a fait du bruit à l’étranger et a été couvert par beaucoup de chaînes internationales . Y compris la BBC.

Les vidéos et documentaires se multiplient pour essayer d’expliquer la guerre civile qui avait lieu en France. 

Étonnement, à l’étranger, la chocolatine l’emporte. La Belgique aura tendance à utiliser pain au chocolat ou couque au chocolat. Le Québec, le Mexique et le Japon utilisent tous le nom chocolatine. Malgré le débat sanguinaire mené par les Français, une chose est sûre : la chocolatine vole la vedette à l’étranger. 

À part chez les anglophones, qui adorent faire comme ils veulent puisqu’ils n’achètent ni un pain au chocolat, ni une chocolatine, mais un chocolate croissant.

Quand la politique s’en mêle.

Si vous pensiez que c’était une blague quand on vous disait que les Français avaient pris ce débat très au sérieux, vous avez tout faux.

En 2018, des étudiants ont écrit une lettre au président de la république, pour demander que le mot chocolatine soit inscrit dans le dictionnaire. Le président a mentionné le débat durant un discours et le tout a fini par arriver jusqu’au parlement. Oui, le parlement.

Certains députés se sont battus pour que l’appellation chocolatine soit reconnue et préservée. Ils souhaitaient rendre sa valeur au nom et à la popularité du produit. La viennoiserie devait représenter la France à l’étranger et garder son originalité pour ne pas perdre son identité et porter à confusion. L’amendement a été rejeté, et le pain au chocolat gardera la majorité en France.

Je pense que le plus important à retenir est qu’au bout du compte, nous savons tous à quoi un Bordelais fait référence quand il parle de chocolatine, et vice versa.

Maintenant, vous êtes prévenus. La prochaine fois que vous allez à Paris, il faut demander un pain au chocolat. Mais si vous allez à Bordeaux, économisez 0,50€ et demandez une chocolatine. Appeler cette viennoiserie correctement vous aidera aussi à vous fondre dans la masse et passer pour quelqu’un du coin. 

Et si vous voulez allez plus loin, et élever vos capacités linguistiques au niveau de votre connaissance du pain au chocolat, alors rejoignez-nous sur Lingoda !

Prêt à apprendre avec Lingoda ?

Personnalisez votre expérience d’apprentissage et parlez rapidement avec aisance.
Articles connexes
Choisissez votre langue et complétez votre test de placement Lingoda gratuitement

Pin It on Pinterest

Share This