Célébrer Noël dans les pays hispanophones
par Lingoda Team
December 17, 2015

La fête de Noël n’arrive qu’une fois dans l’année, mais peut être célébrée à différents moments dans différents pays. La Grèce et la Russie, par exemple, suivent le calendrier de la Vieille Eglise Orthodoxe, ce qui fait que Noël arrive quinze jours plus tard que dans les pays suivant le calendrier Grégorien. Dans de nombreux pays, Noël ne se fête donc pas nécessairement le 25 décembre comme on pourrait le croire. Cela se vérifie souvent dans les pays hispanophones, dont la large variété de traditions diffère d’un pays à l’autre.

spain-christmas-kings-cake.jpg

Noël en Espagne

La saison de Noël en Espagne démarre officiellement le 8 décembre, date du banquet de l’Immaculée Conception. Dans la ville de Séville, la tradition est de fêter “Los Seises”, qui signifie « La Danse Des Six ». Le nom réfère au fait que, dans le temps, il y avait généralement 6 jeunes garçons dans chaque choeur d’église qui exécutaient cette danse. De nos jours, cette cérémonie implique 10 enfants.

L’un des autres points culminants de la saison de Noël est “El Gordo”, la loterie spéciale de Noël, tenue chaque 22 décembre. Vient ensuite la célébration principale de Noël, au soir du Réveillon. Dans la plupart des pays, le dîner de Noël est composé de dinde, généralement farcie à la truffe, mais certaines régions ont leurs traditions propres. Par exemple, la région Galice a un long passé avec la pêche, il est donc coutumier d’y manger du poisson et des fruits de mer. Après le dîner, les gens se rendent en famille à la messe de minuit. A la fin de cette messe, en sortant de l’église, les gens continuent à célébrer Noël en se promènent dans les rues, arborant des torches et jouant de la musique pour certains. Si certains enfants auront leurs cadeaux la nuit de Noël, la plupart des cadeaux sont offert 12 jours plus tard lors de l’Epiphanie, également appelée la Douzième Nuit. En Espagne, les cadeaux ne sont pas offerts par le Père Noël, mais par les 3 Rois Mages. La coutume veut que les enfants laissent leurs chaussures sur les rebords des fenêtres ou balcons afin que les Rois Mages les emplissent de cadeaux et, en gage de remerciement, qu’on laisse à manger et à boire aux Rois Mages et à leurs chameaux.

christmas-mexico-balloons.jpg

Noël au Mexique

Au Mexique, les célébrations de Noël commencent en date du 16 décembre. C’est le début des 9 Posadas (littéralement « les 9 auberges »), qui marquent le compte à rebours avant Noël. Les Posadas sont les neuf lieux desquels Marie et Joseph se sont fait refuser lorsqu’ils cherchaient un endroit où dormir. La coutume est de se rendre de maison en maison, chacune repoussant la posada party à la maison suivante, jusqu’à ce que l’on arrive à la dernière maison, où les invités sont accueillis pour réciter des prières avant de faire la fête. Chaque année, la fête se passe chez une famille différente, à tour de rôle. Ceci dure jusqu’au Réveillon de fait qu’après la dernière fête, on profite d’un repas de Noël avant de se rendre à la messe de minuit. Dans le Nord du Mexique, la légende veut que ce soit le Père Noël qui passe le soir de Noël distribuer des cadeaux alors qu’au Sud, on préfèrera faire l’échange des cadeaux à l’Epiphanie. A travers le Mexique, on mange au jour de l’Epiphanie un gâteau spécial appelé Rosca del Reyes. Il contient une fève représentant Jésus, et quiconque la trouve devient le parrain de Jésus pour l’année. De la même manière, on voit de plus en plus de sapins de Noël au Nord du Mexique, très souvent accompagnés et très belles crèches représentant la naissance de Jésus. Les pièces de théâtre rejouant cette scène sont également très populaires au Mexique. Elles sont appelées Pastorelas, et jouent très souvent la scène de manière comique. Même si les principales festivités se terminent le jour de l’Epiphanie, la saison se termine au jour de Candlemas, le 2 février, où une fête finale est organisée.

christmas-leche-de-burra-venezuela.jpg

Noël au Venezuela

Le début non-officiel des festivités de Noël au Venezuela est le jour de Santa Barbara, le 4 décembre. C’est à ce jour que les vénézuéliens redécorent leurs maisons pour les préparer aux décorations de Noël. Les églises commencent des messes spéciales autour du 16 décembre, et au Caracas, les gens vont souvent aux messes du matin en rollers. Cette tradition s’est à vrai dire tellement répandue que les routes ferment afin de leur faciliter l’accès. Les vraies festivités démarrent en date du 21 décembre, qui est généralement le jour le plus court de l’année, et durent jusqu’au Réveillon. De partout on entend de la musique, des fêtes et des feux d’artifices. Même si l’on voit de plus en plus de (faux) sapins au Venezuela, la crèche représentant la naissance de Jésus reste la principale décoration de Noël. Contrairement à la plupart des pays hispanophones, les enfants reçoivent leurs cadeaux le soir du Réveillon, soit de la part de Saint Nicolas, ou de l’Enfant Jésus. C’est également l’occasion de se réunir autour d’un repas de Noël, souvent composé de viande de porc plutôt que de dinde. Ce repas est suivi de la messe de minuit. Au lendemain de Noël, les festivités continuent de manière plus calme, jusqu’à la fête finale au soir de l’Epiphanie.

christmas-parranda.jpg

Noël aux Etats-Unis

On trouve beaucoup d’hispanophones aux Etats-Unis, dont les héritages viennent des quatre coins d’Amérique Latine, et qui continuent à perpétrer les traditions de leurs ancêtres aux Etats-Unis. Il y a cependant une partie des Etats-Unis où l’espagnol est la langue officielle, et où la culture est complètement latino-américaine. Il s’agit bien sûr de Porto Rico. Les fêtes de Noël à Porto Rico démarrent au début du mois de décembre, et sont un réel festival. Les fêtent débutant avec la « parranda » qui correspond plus ou moins aux chœurs de Noël, à l’exception près que ces chœurs ne vont pas de maison en maison mais à une adresse spécifique, afin de chanter la sérénade aux gens qu’ils aiment. Ces sérénades commencent généralement assez tard le soir (aux environs de 22h), afin d’être sûr que les habitants de la maison où l’on va soient endormis. Une fois réveillés par leurs chants, ces habitants inviteront le groupe de parranda à entrer faire la fête. Ces groupes savent cependant se faire discret, et n’iront que chez des gens qu’ils connaissent; des gens qui s’attendent à ce que l’on vienne leur chanter la sérénade et qui auront tout préparé ) l’avance pour accueillir le groupe. Ces fêtes durent généralement une heure avant que le groupe de parranda ne parte vers une autre maison, parfois avec ses précédents hôtes. Ils atteignent généralement la dernière maison de leur trajet aux alentours de 3/4h du matin, maison dans laquelle on fera la fête jusqu’à l’aube, en mangeant la traditionnelle soupe de poulet. La nourriture fait partie intégrante des fêtes de Noël à Porto Rico et tout particulièrement car pour la plupart des portoricains, Noël ne serait pas Noël sans un rôti de porc. Noël prend alors une forme de fête qui dure toute la journée, de la cuisson du repas à 4h du matin, jusqu’au départ des derniers invités, le lendemain à l’aube. La famille qui accueille prépare généralement le rôti ainsi que les accompagnements, et leurs invités ramènent le dessert. Traditionnellement à Porto Rico, le jour de Noël et le jour de l’an étaient des fêtes religieuses très joyeuses, et l’épiphanie correspondait à l’échange des cadeaux. De nos jours, l’influence des Etats-Unis fait que la plupart des portoricains s’échangent leurs cadeaux au jour de Noël, l’Epiphanie restant tout de même une fête importante car elle marque la fin de la période des fêtes, même si historiquement, les fêtes durent jusqu’à Candlemas en février.

Vocabulaire :

  • Nochebuena – Le Réveillon
  • La Misa del Gallo – la Messe de Minuit. Gallo signifique “jeune coq”, et fait reference au coq qui a chanté lorsque Jésus est né
  • El día de la Navidad – le jour de Noël
  • El Niño Jesus – l’Enfant-Jésus
  • Feliz Navidad – Joyeux Noël
  • Fiesta de los tres Reyes Mages – l’Epiphanie ou la Douzième Nuit (6 janvier)
  • Vacaciones de Navidad – les vacances de Noël
  • Regalos (de Navidad) – les cadeaux (de Noël)
  • Papá Noel – le Père Noël
  • Oro, incienso y mirra – l’or, l’encens et la myrrhe
  • Tarjeta de Navidad – une carte de Noël
  • Árbol de navidad – le sapin de Noël
  • Adornos de Navidad – les decorations de Noël
  • El belén – la Nativité
  • Pesebre – Littéralement, la crèche, mais peut aussi faire reference au lit de bébé de l’Enfant-Jésus. En Amérique Latine, ce mot fait référence à la scène de la naissance de l’Enfant-Jésus.

Prêt à apprendre avec Lingoda ?

Personnalisez votre expérience d’apprentissage et parlez rapidement avec aisance.
Articles connexes
Choisissez votre langue et complétez votre test de placement Lingoda gratuitement

Pin It on Pinterest

Share This