Erreurs d’anglais que les locuteurs natifs font mais pas les étrangers

par Laura Jones
October 17, 2019

Vous croyez que les locuteurs natifs ont toujours le bon mot ? Pas tout à fait.

Les locuteurs natifs de l’anglais ne font aucune erreur ? Si, on en fait. En fait, on en fait même plusieurs que ceux qui apprennent l’anglais ne font presque jamais. Alors, si vous apprenez l’anglais et que vous voulez vous remonter une peu le moral, découvrez ces neuf erreurs courantes que font les locuteurs natifs.

Me et I (moi et je)

Les erreurs avec me (moi) et I (je) sont de plus en plus fréquentes. « Our teacher told James and I to learn more grammar » (Notre professeur a dit à James et je d’apprendre plus de grammaire) est clairement une erreur pour ceux qui apprennent l’anglais. Pourtant, les anglophones natifs le disent tout le temps. On devrait dire : « Our teacher told James and me to learn more grammar. » (Notre professeur a dit à James et moi d’apprendre plus de grammaire.) Un moyen facile de vérifier ce que vous devez dire est de le faire en enlevant l’autre personne. Diriez-vous : « Our teacher told I » (Notre professeur a dit à je) ? Non, parce que vous avez besoin d’un pronom d’objet : me (moi).

Par contre, « James and I need to learn more grammar » (James et je avons besoin d’apprendre plus de grammaire) est correct car « James and I » (James et je) sont les sujets de la phrase.

english-grammar

There, their, they’re (Là, leur, ils sont)

Ce sont des homonymes : des mots qui ont la même prononciation mais qui s’écrivent différemment. Il y en a beaucoup en anglais et ils causent des problèmes aux locuteurs natifs quand ils écrivent. There (là) est un endroit; their (leur) est un adjectif possessif et they’re est la contraction de they are (ils sont).

Their cat is sitting over there thinking that they’re idiots. (Leur chat est assis là à penser qu’ils sont idiots.)

Fewer (moins) et less (moins)

C’est un crime grammatical commis dans les supermarchés de toute l’Angleterre où les caisses pour 10 items or less (10 articlesou moins) abondent. En fait, le mot fewer (moins) est rarement utilisé dans le langage courant par les locuteurs natifs. La règle dit que less (moins) est utilisé avec les noms qui ne se comptent pas et fewer (moins) avec ceux qui se comptent.

I drink less beer than her, so I have fewer headaches. (Je bois moins de bière qu’elle, alors j’ai moins de maux de tête.)

hangover-man

Affect (affecter) et effect (effet)

Dans leur utilisation la plus courante, affect est un verbe et effect est un nom. Donc : The rainy weather in England affects my mood (Le temps gris en Angleterre affecte mon humeur) ou The rainy weather in England has a bad effect on my mood (Le temps gris en Angleterre a un effet négatif sur mon humeur). 

Lay (étendre) and lie (coucher)

Celle-là, c’est une erreur que je fais souvent et je dis que c’est la faute de l’anglais. On entend souvent quelqu’un dire I need to lay down (j’ai besoin de m’étendre). Lay down (étendre) quoi? La règle peut-être. « Lay » a besoin d’un objet direct alors que « lie » n’en a pas besoin. Donc, I need to lie down est correct, tout comme lay me down (on a bed of roses) – « me » étant l’objet direct. Jusque-là, ça va.

Mais le passé de « lie » est « lay » (fichu anglais), alors I lay on the floor and screamed when I first heard about this rule (je me suis couchée par terre et j’ai hurlé en entendant cette règle pour la première fois) est correct.

confused-woman-english-grammar

Well (bien) et good (bon)

I speak English really good. (Je parle anglais vraiment bon.) Eh bien, non. Les locuteurs natifs mélangent souvent l’adjectif good (bon) avec l’adverbe well (bien). Good qualifie un nom et on peut dire I speak good English (je parle un bon anglais) puisqu’on décrit votre anglais. Par contre, quand on décrit votre manière de parler, il faut dire well. I speak English well (je parle bien anglais) ou I did well on that test (j’ai bien répondu à ce test), et NON I did good on that test (j’ai répondu bon à ce test), ce qui impliquerait que vous êtes dans l’erreur.

Lose (perdre) et loose (lâche)

Parfois, un « o » fait toute la différence. Lose (perdre) signifie ne pas savoir où se trouve une chose. I always lose my keys at the worst moment (je perds toujours mes clés au pire moment). Loose (lâche) signifie “pas serré”. The screw is loose (la vis n’est pas serrée).

Could of et could have (aurait pu)

C’est une autre de ces erreurs si communes qu’elle pourrait devenir une forme acceptée dans un avenir pas très lointain. Mais j’espère que non parce qu’elle m’agace.

Tous ceux qui apprennent l’anglais savent que  « coulda, woulda, shoulda » n’est pas « could of, would of, should of » mais plutôt « could have, would have, should have ».

Alors s’il vous plaît, la prochaine fois que vous entendrez un anglophone dire I could of had that extra beer (j’aurais pu prendre cette bière supplémentaire), corrigez-le poliment en disant You SHOULD HAVE had that extra beer (vous auriez dû prendre cette bière supplémentaire).

damn-i-couldve

Literally (littéralement)

Literally (littéralement) signifie que quelque chose est réellement arrivé – mot pour mot, sans exagération. Sa surutilisation peut indiquer à quel point on veut donner l’impression que notre vie est dramatique. Donc, quand votre amie anglaise hyperdramatique vous dit I literally died when I saw John Legend on the train (je suis littéralement morte quand j’ai vu John Legend dans le train), vous pouvez répondre Gosh, you look remarkably well for someone who’s passed on (Wow, tu as l’air drôlement en forme pour quelqu’un qui est décédé).

Vous vous sentez un peu hautain après avoir lu ça ? Peut-être devriez-vous regarder votre propre langue avant de vous moquer des locuteurs d’anglais. Vous pourriez découvrir que vous faites aussi quelques erreurs. Vous voulez en apprendre davantage sur la langue anglaise ? Visitez notre site web dès aujourd’hui.

Choisissez votre langue et complétez votre test de placement gratuitement

Prêt à apprendre avec Lingoda ?

Personnalisez votre expérience d’apprentissage et parlez rapidement avec aisance.