Vendredi 13 – Légendes et superstitions
par Lingoda Team
January 12, 2017

Peu de jours dans le calendrier ont le mérite d’inspirer autant de peur que le vendredi 13 ! En effet, si certains peuvent passer la journée tranquillement en se disant que ce n’est que pure superstition, d’autres en sont si effrayés qu’ils n’osent à peine sortir de chez eux, ou alors prennent toutes leurs précautions pour ne pas subir le mauvais sort.

La légende selon laquelle vendredi 13 est un jour de malchance est présente dans différentes cultures depuis des centaines d’années, et est toujours aussi populaire aujourd’hui. Ci-dessous, nous jetterons un coup d’oeil sur les origines de cette superstition, verrons si celle-ci est avérée, et comment d’autres légendes similaires se sont répandues à travers le monde.

Pourquoi le vendredi 13 est-il un jour de malchance?

S’il est difficile de savoir exactement à quel moment le vendredi 13 est devenu un concept effrayant pour tant de monde, le numéro 13 traîne depuis longtemps la réputation d’être malsain et d’apporter la malchance. En effet, la triskaïdékaphobie, ou la phobie du nombre 13, affecte des millions de personnes à travers le monde.

L’une des raisons pour lesquelles le numéro 13 est considéré différent des autres nombres est qu’il suit un nombre que l’on considère “complet”. Par exemple, il y a 12 heures sur une horloge, 12 mois dans l’année, 12 signes du zodiac, 12 dieux d’Olympe, et 12 apôtres de Jésus-Christ.

De la même manière, le vendredi traîne depuis des siècles une réputation négative. Par exemple, on dit que jésus est mort un vendredi. De fait, durant très longtemps, des cérémonies religieuses comme un mariage ne pouvaient avoir lieu un vendredi, car il annonçait un mauvais présage. Il était également considéré mauvais de partir en voyage un vendredi.

Si le vendredi et le nombre 13 ont tous deux la réputation de porter malheur depuis très longtemps, il est difficile d’identifier à quel moment précis les deux ont été liés pour créer le phénomène du vendredi 13. Néanmoins, on dit que la peur de la magie et du mauvais sort qui a eu une grande ampleur au Moyen- Âge y a grandement contribué.

Au fil du temps, il a souvent été débattu de savoir si oui ou non de mauvaises choses arrivaient lors du vendredi 13, comparé aux autres vendredis. Une étude datant de 1993 a indiqué que les admissions hospitalières au Royaume-Uni étaient plus importantes lorsque le 13 du mois était un vendredi. Cependant, une étude datant de 2008 indique quant à elle que les accidents de manière générale étaient moins fréquents le vendredi 13 que les autres vendredis.

 

Légendes populaires autour du vendredi 13

En plus d’être considéré comme un jour de malchance, de nombreuses autres légendes et mythes en relation avec le vendredi 13 ont été perpétuées au fil des années. Quelques unes des plus populaires sont les suivantes :

  • Un enfant né un vendredi 13 sera malchanceux toute sa vie.
  • En partant en voyage un vendredi 13, vous rencontrerez des problèmes.
  • Se couper les cheveux ou les ongles un vendredi 13 causera la mort d’un membre de votre famille.
  • Un bateau prenant le large un vendredi 13 est condamné à couler.
  • Si vous croisez un convoi funéraire un vendredi 13, vous serez le prochain à mourir.
  • Appeler le médecin un vendredi 13 indique une maladie incurable.

La superstition autour du nombre 13 est tellement forte que certaines rues ne comportent pas de maison portant le numéro 13, et certains hôtels réputés n’ont même pas de treizième étage : ils vont tellement du douzième au quatorzième.

Certains scientifiques ont indiqué qu’en réalité, le plus grand facteur de risque lors de cette journée est la peur du vendredi 13. En effet, il a été prouvé que la simple croyance que le vendredi 13 porte malheur pousse les gens à agir différemment, ou réveille une anxiété générale, et que ces facteurs facilitent les accidents ou les maladies.

 

Autres jours de malchance à travers le monde

Si le vendredi 13 est un jour de malchance reconnu dans des pays comme les États-Unis ou le Royaume-Uni, cela n’est pas le cas partout. En effet, beaucoup d’autres pays à travers le monde ont des croyances similaires, mais à propos d’une autre date ou d’un autre jour.

Dans la plupart des pays hispanophones, c’est du mardi 13 que l’on a peur. Ici, le numéro 13 est toujours synonyme de malchance, mais le mardi remplace le vendredi. Cette peur est liée au vieux dicton espagnol “Martes, ni te cases, ni te embarques” (“Mardi, ne te maries, ni embarques”), qui met en garde quiconque compte se marier ou partir en voyage ce jour.

En revanche, en Italie, si l’on reconnaît le vendredi comme un jour de malchance, on voit le 13 comme un nombre porte-bonheur. Pour les italiens, le jour de malchance est le vendredi 17. On dit que le lien entre la malchance et le nombre 17 vient de son écriture en chiffres romains, XVII. En effet, celui-ci est l’anagramme de VIXI, qui se traduit par “J’ai vécu”, et annonce donc la mort.

Dans plusieurs pays asiatiques, comme la Chine et la Corée, c’est le numéro 4 que l’on associe à la mort. Dans ces cultures, le quatrième jour du mois est généralement perçu comme un jour de malchance.

Autres superstitions populaires

Si la légende du vendredi 13 est l’une des plus populaires dans la culture anglophone, elle est loin d’être la seule. En effet, vous devriez peut-être vous méfier de la liste ci-dessous !

  • Briser un miroir apporte sept ans de malheur.
  • Marcher sous une échelle porte malheur.
  • Croiser un chat noir porte malheur.
  • Trouver un centime au sol porte bonheur.
  • Croiser les doigts porte bonheur.
  • Ouvrir un parapluie à l’intérieur d’une maison porte malheur.

Prêt à apprendre avec Lingoda ?

Personnalisez votre expérience d’apprentissage et parlez rapidement avec aisance.
Articles connexes
Choisissez votre langue et complétez votre test de placement Lingoda gratuitement

Pin It on Pinterest

Share This