Le guide de l’anglais australien (et ce que vous devez savoir sur les Australiens !)

par Lingoda Team
September 30, 2020

Considéré comme une variation majeure de la langue anglaise, l’anglais australien est la langue officielle de l’Australie et dérive de l’anglais britannique du 18ème siècle, d’après le fondateur de la Colonie du New South Wales. On l’a reconnu comme disctinct de l’anglais britannique depuis presque 200 ans, et il est apparu lorsque les colons britanniques, irlandais et allemands se sont mélangés.

Les caractéristiques linguistiques de l’anglais australien

De manière générale, l’anglais australien comporte des caractéristiques de l’anglais britannique et aussi de l’anglais américain, il est donc parfois considéré comme une combinaison des deux variations. Cependant, il est important de comprendre qu’il y a aussi un nombre de caractéristiques uniques, comme du vocabulaire exclusif.

Apprendre les caractéristiques spécifiques peut être bénéfique pour quelqu’un qui prévoit de voyager dans le pays ou qui veut y trouver du travail à l’avenir. Alors, avec cette idée en tête, voici notre guide rapide de l’anglais australien.

Quelles sont les différences entre l’anglais américain, britannique ou australien ?

Les caractéristiques grammaticales de l’anglais australien

La réputation de l’anglais australien en tant qu’amalgame de l’anglais britannique et américain peut être comprise plus facilement en regardant ses caractéristiques grammaticales. Par exemple, en terme d’orthographe, l’anglais australien ressemble plus à l’anglais britannique. Le “u” est gardé dans des mots comme “colour” et la terminaison “ise” est utilisée au lieu du suffixe américain “ize” dans des mots comme “realise/realize”.

Pourtant, il y a beaucoup d’exceptions à cette règle. Le mot “inquire” est souvent utilisé au lieu de “enquire” qui ressemble à de l’anglais américain, alors que le mot “program” est utilisé au lieu du britannique “programme”. De plus, même si l’orthographe britannique de “labour” est la plus commune, le parti australien, Labor Party, a une orthographe américanisée.

Tout comme l’anglais britannique, l’anglais australien a un temps passé et des participes passé irréguliers tels que les verbes “smell” et “spell” qui deviennent “smelt” et “spelt”. Pourtant, comme avec l’anglais américain, les Australiens nommeront des nombres élevés comme 1100 “eleven hundred” plutôt que “one thousand, one hundred”.

Concernant les noms collectifs, l’anglais australien a plus en commun avec la version américaine de la langue. Par exemple, les Australiens et les Américains diraient “the football team has scored a goal” alors qu’en anglais britannique, on dirait “the football team have scored a goal”.

Fait intéressant, la dénomination des rivières suit les conventions américaines ou britanniques selon le pays où vous vous trouvez. En Australie, la dénomination américaine est généralement utilisée donc le mot “River” apparait à la fin comme la Hudson River ou la Mississipi River. Pour donner un exemple australien, on a la Darling River.

Pourtant, en Australie du Sud, le système de dénomination britannique est utilisé et le mot “River” apparait en premier, comme pour la River Thames. Ainsi la rivière mentionnée ci-dessus serait appelée la River Darling.

La prononciation en Australie

L’anglais australien prend vraiment vie lorsqu’on en vient à la prononciation des mots et c’est pourquoi la plupart des personnes avec un accent australien sont si reconnaissables. Une des caractéristiques les plus remarquables est la différence de son pour le “i” dans les mots comme “night” et “like”. Ils sont plutôt prononcés comme un “oy”. (exemple : noyght).

Le son “a” doux que l’on retrouve dans les mots comme “cat” et “hat” est généralement prononcé comme “eh”. Ainsi, cela veut dire que le mot “cat” est prononcé plutôt comme “ceht” et que le mot “hat” sera dit comme “heht”.

De même, un phénomène similaire peut être observé avec le son “èy” dur que l’on retrouve dans “day”, “way” ou “mate”. Dans cet exemple, le “èy” est prononcé de manière similaire au mot “aye” en anglais britannique. Ainsi, le mot “mate” devient “m-aèy-te”.

Dans la plupart des cas, la terminaison en “-ing” n’est pas prononcée entièrement et des mots comme “singing”, “jumping” ou “catching” sont prononcés comme “singin”, “jumpin”” et “catchin”. C’est un trait que l’on retrouve de manière informelle en anglais britannique et américain mais qui est plus habituel en anglais australien.

Enfin, l’anglais australien est réputé pour être une variation de la langue non-rhotique, c’est à dire que le son /r/ n’est pas prononcé s’il est après une voyelle et non suivi immédiatement d’une autre voyelle. Par exemple, le mot “card” est prononcé /ca:d/, le son /r/ n’est pas présent. Pour autant, le ton de la terminaison des mots comme “better” et “wetter est baissée pour être similaire au son “eu” de “fleur”. Cela veut dire qu’on les prononcerait “bett-eu”, “wett-eu”, “riv-eu” et ainsi de suite.

Le vocabulaire de l’anglais australien

Concernant le vocabulaire quotidien, l’anglais australien partage, cette fois encore, des mots et phrases avec l’anglais britannique et l’anglais américain. Il a pourtant aussi une terminologie propre.

Un des exemples les plus évidents de mots australiens qui sont reconnus dans d’autres variantes de la langue est peut-être “outback”, utilisé pour décrire un endroit à l’intérieur du pays, et “barbie” utilisé à la place du mot “barbecue”. Un exemple d’une expression seulement australienne serait “doona”, utilisé à la place du mot “duvet”.

Tout comme en anglais britannique, les australiens disent “aluminium” au lieu de “aluminum” et “mobile phone” au lieu de “cell phone”. L’anglais australien utilise aussi les mots “anti-clockwise” au lieu de son pendant américain “counter-clockwise” et “petrol” au lieu de l’américain “”gasoline””. La partie avant de la voiture est appelée “a bonnet” au lieu de “a hood” et les australiens diront généralement “holiday” au lieu de “vacation”.

Néanmoins, le vocabulaire anglais australien diffère de celui de l’anglais britannique de bien des façons et l’australien utilise parfois des mots américains. Par exemple, les Australiens diront “soccer” plutôt que “football” et “overalls” plutôt que “dungarees”. A “lorry” est appelé “a truc”” et le mot “pants” est utilisé pour dire “trousers”.

De plus, il y a quelques phrases qui sont communes en anglais britannique et en anglais américain mais que l’on retrouve rarement en anglais australien, voire jamais. Cela inclus le mot “abroad”, un Australien dirait “overseas”, et “village” car même les petits groupements sont appelés généralement “towns”.

Quelques mots argotiques australiens

Enfin et surtout, il est important d’apprendre quelques mots d’argot qui sont beaucoup utilisés en Australie. Ci-dessous, une liste des 15 mots et phrases argotiques les plus communs en Australie, avec une petite explication de leur sens ou comment les utiliser dans une conversation.

Amber – une bière ou une lager.
Aussie – une personne australienne.
Drongo – utilisé à la place de mots comme “idiot” ou “moron”.
Fair Dinkum – vrai, sincère.
Gander – jeter un oeil à quelque chose.
G’Day – veut littéralement dire “Good day” mais est utilisé comme une salutation générale.
Give It A Burl – essayer ou tenter le coup.
Hooroo – Au revoir.
Oldies – Parents.
Pom/Pommie – une personne britannique.
Reckon – utilisé de manière similaire à “absolutely”.
Ripper – similaire à des mots comme “great”, ‘fantastic’ et ‘awesome’.
She’s Apple – ça va, ça va aller.
Tucker – utilisé pour décrire de la nourriture de tout genre.
Yabber – parler ou discuter.

Vous voulez tester vos compétences en anglais australien ? Inscrivez-vous pour votre essai gratuit de 7 jours avec nos professeurs anglais natifs aujourd’hui.

Choisissez votre langue et complétez votre test de placement gratuitement

Anglais

Allemand

Français

Espagnol

Prêt à apprendre avec Lingoda ?

Personnalisez votre expérience d’apprentissage et parlez rapidement avec aisance.

Pin It on Pinterest

Share This