Le témoignage de Nikolai : deuxième partie

Le témoignage de Nikolai : deuxième partie

Par Lingoda Team
June 20, 2019

Peut-être vous rappelez-vous de Nikolai. C’est un étudiant de Lingoda qui, en prenant des cours d’anglais avec Lingoda,  a énormément amélioré ses compétences langagières et a changé sa carrière ! Vous pouvez lire son premier article ici.

Dans cet article, Nikolai nous donne plus de détails sur sa transition de barman en Russie à employé sur un bateau de croisière de luxe.

Le témoignage de Nikolai : Partie II

Bonjour tout le monde ! Je voudrais continuer mon histoire à propos de ma préparation pour travailler sur un bateau de croisière.

Cela fait cinq mois que j’attends mon contrat. Pendant tout ce temps, j’ai intensivement appris la langue avec  Lingoda. J’ai commencé à prendre deux fois plus de cours car je voulais être sûr que je serais bien préparé ! Maintenant, j’ai l’intention de continuer mon apprentissage de l’anglais sur le bateau car on n’en finit jamais d’apprendre !

Nikolai-lingoda-student

Mon expérience

Je suis persuadé que connaître une langue est directement lié à la qualité de vie. Connaître une langue est lié à : l’éducation, les voyages, un bon travail, peut-être même un déménagement à l’étranger.

Malheureusement, je l’ai réalisé “un peu tard” (quand j’avais 20 ans). Je suis reconnaissant d’avoir appris un peu d’anglais à l’école mais ce n’était pas assez. Au même âge, je me suis rendu compte que je voulais découvrir le monde, vivre dans différents pays et rencontrer différentes personnes. J’ai même essayé de participer à la loterie de la carte verte, sans succès. J’ai décidé que je ne pouvais pas déménager à l’étranger sans un bon travail et je cherchais activement un moyen de changer radicalement ma vie.

Pas de risque, pas de récompense

J’ai commencé à réfléchir, “qu’est-ce que j’ai pour moi ?” Pas grand chose : pas de grosses économies, pas un bon anglais non plus. Pas de risque, pas de récompense. J’ai donc commencé à étudier le marché du travail à l’étranger.

Après une longue recherche, j’ai fini par trouver ce que je cherchais : une compagnie qui engageait des personnes tatouées (si vous avez lu mon article précédent ici, vous savez que les tatouages sont parfois un problème pour certaines entreprises.)

Je me suis rendu compte que c’était ma chance et qu’il ne fallait pas que je la laisse filer !

Entretiens

J’ai eu un entretien préliminaire avec l’entreprise de croisière en anglais qui a duré seulement 4-5 minutes. Après ça, j’ai été convié à un deuxième entretien qui a duré 20 minutes et, selon le résultat de cet entretien, l’entreprise a pris une décision. À part les entretiens, j’ai aussi dû rassembler un dossier entier de documents.

Donc, j’ai dû m’occuper des tâches suivantes : préparer les documents

et surtout améliorer mon anglais rapidement.

Dans le prochain article, je vous en dirai plus sur les documents et les entretiens.

Ne ratez pas la suite du témoignage de Nikolai pendant son déménagement de Russie et tous les défis auxquels il a fait face.