Jamais trop vieux pour apprendre
par Lingoda Team
July 31, 2019

Alors que le dernier Marathon de Lingoda bat son plein, nous avons discuté avec Paul de Stefano, un étudiant Lingoda qui est en train de participer au semi-Marathon d’espagnol.

Paul n’est pas ce qu’on pourrait appeler un étudiant classique. Il n’étudie pas pour un cours à l’université ou une promotion ou pour des examens. Non, il étudie pour lui-même et pour de futures aventures…

Bonjour Paul, parlez-nous un peu de vous. D’où venez-vous et pourquoi avez-vous décidé de participer au Marathon de Lingoda ? 

J’ai soixante-cinq ans, je suis physicien en semi-retraite avec un intérêt particulier et une spécialisation en médecine chinoise. Je vis à Santa Fe, au Nouveau Mexique, États-Unis. Je prends deux leçons particulières par semaine en tant que grand débutant en espagnol (par skype) avec une super professeur, Maria qui vit à Oaxaca. J’ai pensé à partir en immersion là-bas mais quand j’ai entendu parler de Lingoda, je me suis dit “je vais d’abord faire le semi-Marathon”. J’ai pris des cours pendant six mois avant de commencer les cours en groupe avec Lingoda

Comment organisez-vous vos cours ?

Pendant la première moitié du Marathon, j’ai suivi des cours du soir mais je me suis rendu compte que j’étais plus vif le matin. Pour les 15 prochains, j’ai réservé à 7h les mardis et jeudis avant mon cours privé de 9h avec Maria. Le weekend, j’ai choisi de réserver à 10h, après mes cours de pilates de 8h le samedi. Dimanche ? J’ai un cours à 8h avant mon appel FaceTime hebdomadaire de10h30 avec mon fils de 35 ans qui habite à Los Angeles.

Quel but aimeriez atteindre en participant au Marathon de Lingoda ? 

Mon savoir passif a été testé à un niveau B1.1, mais je pensais que le processus Lingoda serait idéal pour devenir plus actif de mon apprentissage ! J’ai donc pris des cours de groupe au niveau A2.1 et A2.2. De plus, la variété des professeurs et étudiants dans les classes créent un environnement plus réaliste pour la communication. Nous apprenons une langue très tôt mais il faut la parler avec d’autres personnes ! Lingoda nous donne cette chance dans ces petites classes.

Y a-t-il eu de meilleurs moments que d’autres dans votre voyage d’apprentissage linguistique jusqu’à maintenant ?

Un cours avec un professeur qui s’appelle Andrès a été un vrai défi car une autre étudiante (une jeune femme russe de 17 ans) ne parlait pas anglais et parlait espagnol avec un accent argentin. Elle avait vécu en Argentine

Andrès, qui est colombien, a commencé à parler avec un accent argentin. C’était une expérience fantastique !

Je peux aussi dire que c’est super de recevoir des compliments de personnes qui me disent que ma prononciation en espagnol est bien meilleure que ce qu’on attendrait d’un américain. Perfectionner ces trois courtes phrases de présentation pour commencer chaque cours de groupe m’a aidé à avoir plus confiance en moi.

Y a-t-il quelque chose que vous avez trouvé particulièrement difficile en prenant des cours avec Lingoda ?  

J’utilise des appareils auditifs depuis plus de 12 ans maintenant. Cela m’aide si tous les participants utilisent leur webcam car j’ai appris à lire sur les lèvres pour m’aider dans mon apprentissage, même dans ma langue cible, qui est l’espagnol. 

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui voudraient faire comme vous ?

Afin de profiter au maximum de ces leçons,  il est important de réviser à l’avance les excellents plans de cours pour pouvoir chercher des mots ou phrases inconnus. Faites aussi une liste de questions claires et courtes pour votre professeur.

Que pensez-vous faire après avoir complété le Marathon ? 

J’espère réussir à assister à mes 45 cours de groupe sur 90 jours et j’ai l’intention d’utiliser mon crédit de 50% pour continuer avec Lingoda pour au moins deux mois. Cinq mois pour le prix de trois, c’est une bonne affaire !

Mon objectif est d’atteindre le niveau C1 en espagnol en communication active et passive. J’adorerais visiter les Îles Galapagos qui sont administrées par l’Équateur et ainsi pouvoir pratiquer mon espagnol.

Je suis encore indécis pour dire à mon excellente et gentille professeure à Mexico que je la trompe avec Lingoda en prenant ces cours de groupe pendant que j’étudie avec elle…

Est-ce que je devrais la laisser croire qu’elle est une encore meilleure prof d’espagnol qu’elle n’est déjà ?

Les astuces

Étant un physicien semi-retraité et étudiant l’espagnol, Paul s’y connait pour s’organiser !

N’oubliez pas ses astuces : 

  • Prenez des cours au moment où vous êtes le plus vif. Vous êtes plutôt lève-tôt ou couche-tard ?
  • Révisez le matériel Lingoda avant votre cours.
  • Préparez une liste de questions pour votre professeur.

Et voilà ! Alors, Paul devrait-il dire à son professeur pourquoi il a fait tant de progrès en espagnol ?!

Prêt à apprendre avec Lingoda ?

Personnalisez votre expérience d’apprentissage et parlez rapidement avec aisance.
Articles connexes
Choisissez votre langue et complétez votre test de placement Lingoda gratuitement

Pin It on Pinterest

Share This