Des bonbons ou un sort ? Joyeux Halloween !

par Lingoda Team
October 27, 2016

En pensant à la fête d’Halloween, différentes choses peuvent vous venir en tête selon le pays d’où vous venez. Cette fête effrayante est notamment très populaire aux Etats-Unis. Pour l’occasion, on y décore les maisons de toiles d’araignées, des citrouilles, et autres fantômes en tout genre. C’est également l’occasion pour tout le monde de se déguiser; en résulte un mix étrange de costumes effrayants et d’autres ne couvrant que très peu le corps (pensez par exemple au film Lolita Malgré Moi). Des plus petits aux plus grands, les enfants vont sonner de maison en maison pour effrayer les habitants et leur demander des bonbons en échange desquels ils ne leur jetteront pas de sort.

Cependant, on ne fête pas Halloween qu’aux Etats-Unis. Bien au contraire, car Halloween était à l’origine fêté en Irlande, avant d’être propagée à travers le monde grâce à l’influence des médias populaires. Cette fête a notamment une signification particulière au Mexique (ainsi que dans d’autres pays hispanophones), où l’on célèbre la Fête des Morts (“el Dia de los Muertos”). Pour en savoir plus sur cette fête mexicaine, cliquez ici.

Si de nos jours Halloween se fête en se déguisant et en sculptant des citrouilles, cela n’a pas toujours été le cas. Ci-dessous, découvrez tout sur les origines d’Halloween, ainsi que quelques anecdotes peu souvent dévoilées. En bonus, vous trouverez une liste de vocabulaire spécialement lié à cette fête !

 

 

Les origines d’Halloween

Les Celtes Anciens célébraient le jour d’Halloween il y a déjà plus de 2000 ans. Géographiquement, les Celtes vivaient aux endroits que l’on connaît aujourd’hui sous le nom d’Irlande, de Royaume-Uni, et de Nord de la France. Le 1er novembre marquait la fin officielle de l’été et de la récolte, ce qui marquait également le début d’une nouvelle année. Cette fête celtique s’appelait Samhain (à prononcer sow-in). L’hiver, de par son froid et ses ténèbres, était associé à la mort. Par conséquent, au jour du passage de l’été à l’hiver, les croyances Celtes voulaient que les frontières entre le monde des morts et celui des vivants soient ouvertes.

Durant la nuit du 31 octobre donc, les esprits des défunts reviendraient sur terre. Si aujourd’hui le retour des morts sur terre serait synonyme de terreur et de chaos, les Celtes pensaient que les morts seraient à même d’aider les druides et les prêtres à faire des prédictions sur l’année à venir. Durant cette fête, les Celtes se réunissaient autour de feux de joie, et sacrifiaient leurs animaux et récoltes en l’honneur des divinités, tout en portant des fourrures et autres costumes aux formes de têtes d’animaux.

Halloween dans le monde

Sans surprise, c’est aux Etats-Unis qu’Halloween est le plus largement célébré. En effet, on dit que l’enfant américain moyen mange environ 11.5 kg de bonbons par an, ce qui équivaut à 200 barres Mars ! S’il n’a jamais été prouvé scientifiquement que ce chiffre soit lié aux fêtes d’Halloween, on peut difficilement croire qu’un enfant pourrait résister à un tel nombre de bonbons ! (C’est vrai, avez-vous déjà entendu un enfant dire “Non merci, je ne veux pas de cette délicieuse barre de chocolat, donnez-moi plutôt une pomme.” ?!)

Mais Halloween ne se limite pas aux sucreries. En effet, afin de les avoir, les gens se déguisent, et les anciennes traditions impliquant des masques d’animaux et autres fourrures sont toujours présentes, avec quelques différences. Si de nos jours, les gens aiment à porter des costumes d’animaux, ceux-ci ne sont plus faits de vraies fourrures et de parties d’animaux morts. On peut en effet retrouver des costumes divers et variés, allant de Spiderman à des souris, en passant par des zombies et des princesses, et le tout au même endroit. Beaucoup de soirées costumées sont organisées pour les adultes souhaitant eux aussi  se déguiser et célébrer Halloween.

 

 

Dans beaucoup de pays hispaniques, on commémore le “Dia de los Muertos” (la Fête des Morts) durant trois jours, du 31 octobre au 2 novembre. Comme dans les croyances païennes qui veulent que les esprits des défunts reviennent durant le passage de l’été à l’hiver, on pense ici que les morts retrouvent leur demeure terrestre au jour des morts. Découvrez-en plus sur les origines et célébrations du Dia de los Muertos dans notre article à ce sujet par ici.

Comme précisé plus haut, on célèbre toujours Halloween en Irlande. Les irlandais ont largement contribué à la popularité de cette fête aux Etats-Unis grâce à une vague d’immigration durant la deuxième partie du 19ème siècle. Aujourd’hui, Halloween, dont le nom dérive de l’anglais “All Hallow’s Eve”, est une fête nationale en Irlande. On peut y retrouver bon nombre de feux de joie, et de feux d’artifice. Si les feux d’artifices sont illégaux en République d’Irlande, on en retrouve beaucoup au Nord du pays ainsi qu’au Sud.

 

Anecdotes inconnues à propos d’Halloween

  1. Les “Jack-o’lanterns”, ces citrouilles sculptées et illuminées, n’ont pas toujours été des citrouilles. Selon la légende, Jack aurait fait sa lanterne avec un navet.
  2. La coutume de demander “des bonbons ou un sort” vient du Royaume-Uni et de l’Irlande, où elle était appelée “souling”, et correspond au moment où les plus pauvres allaient de maison en maison demander de petits morceaux de gâteau ou de pain, appelés “soul cakes”.
  3. Cette fête aujourd’hui effrayante était considérée comme la nuit parfaite pour trouver l’amour de sa vie. En effet, en Irlande, des jeux de voyance étaient organisés le jour d’Halloween afin de prédire des futurs mariages.
  4. Il existe un mot pour définir la peur d’Halloween, qui est “Samhainophobia”, et vient du mot celte “Samhain”.
  5. Halloween est plus Irlandais que le St. Patrick’s Day : En effet, les origines d’Halloween et ses festivités sont plus anciennes que celles de la St Patrick. Certaines personnes affirment même que le jour de la St. Patrick aurait été inventé par les Irlandais Américains.

 

 

Vocabulaire typique d’Halloween

Certaines expressions sont typiques à la fête d’Halloween et aux festivités liées à ce jour. Découvrez quelques unes d’entre elles dans le tableau ci-dessous, ainsi que leurs explications.

Expression Explication
Jack-o’-lantern C’est le nom qu’on donne à une lanterne faite d’une citrouille. Son nom dérive de la légende de Jack, qui a réussi à tromper le diable en faisant un pacte avec lui pour qu’il ne prenne jamais son âme. Au jour de sa mort, Jack se voit refuser l’entrée au paradis à cause de son statut d’ivrogne. Le diable, tenant sa promesse, ne le laissera pas entrer en enfer. Ce dernier lui donnera néanmoins un morceau de charbon ardent, que Jack placera dans un navet creusé afin de s’en faire une lampe qui l’aidera à se retrouver dans les limbes, oú il est condamné à errer jusqu’au jugement dernier. De nos jours, on utilise des citrouilles au lieu de navets.
Souling and guising Le mot “souling” dérive de la pratique de demander un “soul cake”, ou de petits morceaux de pain. En Écosse et au Nord de l’Angleterre, “souling” est également appelé “guising” (du mot “disguising”, se déguiser).
Trick-or-treat La tradition de demander “des bonbons ou un sort” vient du “souling”. Cependant, aujourd’hui, cela ne correspond aux plus pauvres demandant un morceau de pain, mais à tous les enfants venus réclamer des bonbons, en échange desquels ils seront cléments et ne vous jetteront pas de sort !
Cabbage night and mischief night La plupart des enfants ne vous feront pas de mauvaise blague si vous refusez de leur donner des bonbons, et ce pour la simple raison qu’ils sont généralement accompagnés par un adulte. C’est durant la nuit du 30 octobre, la veille d’Halloween, que les adolescents écrasent des citrouilles ou lancent des oeufs et du papier toilette sur les maisons en guise de blague.

 

Connaître et comprendre les traditions de différents pays est d’une grande aide pour comprendre les différentes cultures. Chew Lingoda, nos professeurs n’enseignent pas simplement la langue qu’ils parlent couramment, mais également la culture l’accompagnant. Faites le test, et voyez ce que vous pouvez découvrir d’autre sur Halloween grâce à Lingoda !

Choisissez votre langue et complétez votre test de placement gratuitement

Prêt à apprendre avec Lingoda ?

Personnalisez votre expérience d’apprentissage et parlez rapidement avec aisance.