Comment utiliser l’apprentissage des langues pour stimuler votre mémoire

par Adriana Stein
January 19, 2021
Comment utiliser l'apprentissage des langues pour stimuler votre mémoire

Notre mémoire aurait bien besoin d’un petit coup de pouce parfois, peu importe le temps qu’il nous reste jusqu’à la retraite : que ce soit pour nous rappeler des anniversaires importants, le nom de votre nouveau voisin ou l’endroit où vous avez laissé vos clés !

Certains proposent des mots croisés et des jeux de mémoire, mais l’apprentissage d’une nouvelle langue est un autre outil formidable pour stimuler votre mémoire.

Comment la mémorisation de nouveaux mots et de nouvelles phrases peut-elle vous aider à vous souvenir, demandez-vous ? Tout se résume par la stimulation de votre cerveau. Adriana passe en revue quelques-uns de ses meilleurs conseils pour stimuler votre mémoire grâce à l’apprentissage des langues.

7 façons d’utiliser l’apprentissage des langues pour stimuler votre mémoire

1. Maximiser le pouvoir de la mnémotechnique

J’ai été initiée à la mnémotechnie à l’école primaire comme méthode pour se souvenir de faits spécifiques ou d’idées complexes. Elles nous aident à nous souvenir de choses comme l’ordre des planètes par rapport au soleil ou l’orthographe de mots plus longs.

Certaines mnémotechniques peuvent rester gravées dans notre tête pour toujours. Je me souviens de Betty Eats Carrots And Uncle Sells Eggs (“Betty mange des carottes et oncle vend des œufs”) pour l’orthographe de “because” (“parce que”). Près de 20 ans plus tard, je le dis encore chaque fois que je tape « because » (“parce que”) (sans rire!!).

C’est pourquoi la mnémotechnique est à la fois un outil formidable pour aider votre mémoire et un excellent outil d’apprentissage des langues. Lorsque vous les utilisez dans l’apprentissage des langues, créez des associations qui facilitent la mémorisation des mots ou des règles de grammaire que vous apprenez. Par exemple, si vous voulez vous souvenir du mot allemand pour “table” (Tisch), pensez à un mot français qui sonne de la même façon comme “quiche”. Imaginez ce qui est souvent placé sur une table – une tarte comme la quiche lorraine. En établissant un lien entre les deux, il est plus facile de se souvenir du mot allemand.

Eine neue Sprache lernen: Vorteile und Nachteile

2. Mémoriser par blocs

Vous vous sentez submergé par de longues listes de vocabulaire à apprendre ? Alors, essayez ça. Il s’agit d’apprendre du vocabulaire par contexte plutôt que des mots isolés. Ces blocs de langue peuvent être des phrases fixes ou des expressions fixes, dont les parties sont fixées dans un certain ordre.

Par exemple, “Hey, how are you” ou “Can I have the …” sont des phrases fixes en anglais que vous pouvez utiliser encore et encore, car elles vont toujours ensemble.

Mémoriser par blocs est un excellent outil pour apprendre l’anglais (et de nombreuses autres langues), car il vous aide à prendre de petites informations (des mots nouveaux) et à les rassembler de manière à avoir une chose plus importante à retenir. Ces informations sont plus significatives, car vous aurez alors des phrases utiles à utiliser dans la conversation, plutôt qu’un tas de mots étranges et aléatoires.

Comment apprendre plus de mots en anglais

3. Penser dans la nouvelle langue

Lorsque vous commencez à penser dans une nouvelle langue, la langue reste plus longtemps dans votre cerveau. Cela est particulièrement utile lorsque vous vivez dans un pays étranger et que vous essayez d’apprendre la langue, car vous devez être prêt à la parler à tout moment. J’ai constaté que cela était vrai lorsque je vivais à Hambourg, où l’anglais n’est pas couramment utilisé et où l’on me demande souvent de parler allemand dans des situations quotidiennes.

En plus de vous aider à apprendre la langue, penser dans la nouvelle langue vous aide à améliorer votre mémoire en développant de nouvelles zones de votre cerveau et en renforçant votre capacité naturelle à vous concentrer

.Comment prendre la résolution d’améliorer vos compétences en langue

4. Construire un palais mental

Si vous êtes un fan de fantasy, vous avez probablement entendu parler du terme “palais mental” ou “palais de la mémoire”. C’est le cas de Sherlock Holmes dans la série “Sherlock” de la BBC. En construisant un palais mental, Holmes se met en tête une foule d’informations et est capable de dessiner des détails et de les reconstituer en un instant.

Vous pouvez utiliser un palais mental pour “placer” un certain mot de vocabulaire dans la langue que vous apprenez à certains endroits qui lui sont associés. Par exemple, lorsque vous apprenez l’allemand, commencez par placer les mots les plus courants en allemand autour de votre palais. Ils deviennent alors votre vocabulaire le plus facile à retenir, car vous vous y référez.

Votre palais mental doit être un endroit qui vous est très familier, comme un parc à côté de chez vous ou la maison de votre enfance. Une fois que vous avez placé tous les mots dont vous voulez vous souvenir dans votre palais, vous devez le visiter régulièrement pour faire passer ces mots dans votre mémoire à long terme.

Avez-vous une bucket list d’apprentissage de langue ?

5. Combiner l’apprentissage des langues avec une autre activité

La combinaison de l’apprentissage des langues avec une autre activité aide à la polyvalence. Il s’agit de faire les deux activités tout en apprenant la langue. L’utilisation de jeux pour apprendre une langue est un bon exemple : vous pouvez jouer à un jeu spécifique pour apprendre la langue ou changer la langue d’un de vos jeux sur ordinateur pour une autre langue.

Essayez également de changer la langue sur votre plateforme de streaming préférée pour accéder à un contenu doublé dans la langue que vous apprenez ou ajoutez des sous-titres dans votre langue cible. Une autre option consiste à remplacer votre liste de lecture musicale habituelle par un podcast dans votre langue cible pour rester en forme et apprendre en même temps.

Conseils d’une polyglotte : voici les meilleurs moyens pour apprendre une langue étrangère quand on est adulte !

6. Associer une langue à une mémoire

L’association d’une langue à une mémoire aide à la mémoire à long terme. Chaque fois que vous apprenez une nouvelle phrase ou un nouveau mot dans une langue, prenez note de l’endroit où vous avez appris cette phrase. Lorsque vous associez cette phrase à cet endroit ou à la personne qui vous l’a apprise, vous améliorez votre mémoire à long terme.

Par exemple, l’une des premières phrases que j’ai apprises en allemand vient d’un habitant que j’ai rencontré dans une auberge lors d’un voyage à travers l’Europe. Le fait d’associer cette phrase, cette personne et l’auberge en une seule phrase a permis de l’ancrer dans ma mémoire.

Les meilleures carrières pour les bilingues

7. Développer un équilibre sain entre l’apprentissage des langues et la vie privée

Manger sainement, faire de l’exercice régulièrement et maintenir un mode de vie équilibré vous aident à vous ressourcer et à mieux retenir les langues.

L’exercice physique fait également des merveilles pour le fonctionnement de votre cerveau, en particulier pour certaines activités physiques qui demandent de la concentration (comme le squash). Manger correctement est également important pour la santé de votre cerveau : oui, la nourriture pour le cerveau existe ! Assurez-vous de faire des réserves suffisantes d’acides gras oméga-3, de vitamine E, d’anthocyanine, de sélénium et d’acide folique.

Et n’oubliez pas de faire régulièrement des pauses, lorsque vous améliorez vos compétences linguistiques et dans la vie en général. Les pauses donnent à votre cerveau le temps de traiter les informations et de les stocker plus longtemps, surtout pendant votre sommeil.

Prêt à apprendre avec Lingoda ?

Personnalisez votre expérience d’apprentissage et parlez rapidement avec aisance.
Articles connexes
Choisissez votre langue et complétez votre test de placement Lingoda gratuitement

Pin It on Pinterest

Share This